C'est pas parce qu'il laisse trainer ses gros sabots partout à longueur de journée que le cochon les néglige. Sauf que là où nous nous contentons d'une petite paire de ciseaux et d'une lime à ongle, lui doit sortir tout un attirail d'un autre gabarit.

Entre la pince monseigneur, le rabot, la lime à métaux, et la ponceuse électrique sa trousse à manucure prend vite des allures de boite à outil. Et ouais, meme un cochon doit savoir parfois souffrir pour rester beau....

En complément à la Piglow Cream, pensez a apporter à votre épiderme tous les bon éléments nutritif indispensables à son raffermissement. A base de purée d'épinard, moussaka et ciment frais, elle s'applique le soir avant le coucher et obstrue tous les pores de la peau empechant l'évacuation de toute masse graisseuse.

Et double avantage : son haut taux de commestibilité vous autorise à vous en rassasier en cas de fringale nocturne impromptue

(truelle non-incluse)

 

Ce sont des détails qui font parfois toute la différence entre un cochon classe et un autre qui se néglige...Et vos orifices nasaux et auditifs sont de ceux là.

Comme ces derniers sont de taille non négligeable, pensez donc chaque matin à un petit ramonage salutaire à l'aide de nos cotons tiges.... Tiges qui n'ont de coton que le nom: pour s'adapter au mieux à l'anatomie porcine, leur poils sont en fibre de tungstène inoxydable permettant une utilisation répétée et un récurage optimal.

Vous voilà donc paré, pour vous refaire une beauté. L'année prochaine nous irons encore plus loin en vous donnant les premiers conseils de chirurgie esthétique pour vous rallonger le groin parce qu'entre vous et moi, ce petit nez ridicule que vous avez au milieu du visage, vous seriez un vrai cochon, vous auriez honte.........