Parmi la multitude de virus cochons qui se baladent dans les réseaux informatiques, quatre se sont déjà forgé une jolie renommée de casse-bonbons. Voilà à quoi vous attendre si jamais vous aviez le malheur d'en héberger un, un jour ou l'autre....

 
 
Ce premier modèle cache des dons insoupconnés de bricoleur du dimanche: sitot intallé dans votre machine il s'emploit à la démonter intégralement puis à la remonter au gré de son inspiration: perceuse, radio-réveil, couteau suisse... On raconte que quelques chanceux se sont retrouvés avec un jumbo-jet au milieu de leur salon....mais à moins de disposer d'une piste de décollage appropriée dans votre séjour, vous n'en aurez pas vraiment l'usage.....
 
Redoutable virus inspiré des non moins célèbres "Chevaux de Troie" (vous savez, ces virus recus via un fichier attaché à un mail). Sa tactique: un jour un cochon s'invite chez vous avec un bouquet et une boite de chocolat: NE LE LAISSEZ PAS RENTRER: le temps que vous goutiez a un chocolat et hop, le voila qui squatte votre ordinateur pour une partie de Tétris! (et le trojanpig est trèèès fort au Tétris: on en a déjà vu un empiler des briques pendant 10 mois d'affilée!!!)

 
 
Un classique: une fois installé, ce virus entreprend un reclassement complet de tous vos fichiers, les plus utiles rejoignant directement la poubelle et les plus compremettants se retrouvant illico sur le ouorldewideouaibe au vu et au su de la planète entière. Une variante de ce virus en profite aussi pour marquer son territoire en faisant pipi à divers endroits de votre disque dur. Si votre machine dégage subitement une forte odeur de nuoc-nam, plus de doute: le foulapagaille est là!!!
 
Pour finir, une raretée s'inspirant de la "loi de murphy": tout ordinateur infecté et recouvert de confiture de groseille (le cochon adore la confiture de groseille) se crashera systématiqement coté confiture.... On a pour l'instant relevé peu de cas de victimes du murphy mais les rares témoins du phénomène nous ont assuré qu'à défaut de récuperer leurs données, la confiotte, elle au moins, était de premier choix!